L’art thérapie est une approche centrée sur un processus créatif en tant que modalité thérapeutique.
Cette pratique propose une expérience artistique, sensorielle et ludique à travers différents procédés :
peinture, dessin, collage, modelage… Les images créées servent de point de départ et de référence pour nourrir la relation entre patient et thérapeute.

Le dispositif mis en place permet à l’activité de se dérouler dans un cadre défini, sécurisant, sans que n’interviennent de jugement de valeur, d’incitation et d’interprétation intrusive.
L’art thérapie contribue à apaiser et métaboliser les souffrances physiques et psychiques par l’expression de la créativité artistique.

L’Art-Thérapie est une approche centrée sur un processus créatif en tant que modalité thérapeutique. Cette pratique propose une expérience artistique, sensorielle et ludique à travers différents procédés :

Arts plastiques : peinture, dessin, collage, modelage…

Les images créées servent de point de départ et de référence pour nourrir la relation entre patient et thérapeute.
La pratique des arts plastiques sert à raconter, à mettre en formes, volumes, couleurs, sur un thème qui favorisera le lâcher-prise et ouvrira les portes de votre imaginaire.

Danse Mouvement Thérapie

On utilise le langage de la danse. Il est un moyen et non une finalité. C’est un instrument pour que le pratiquant puisse exprimer ses émotions. La technique est au service de l’expression. Elle est un support du langage corporel, car on s’exprime par le corps.

Dramathérapie

Comprendre et utiliser les mécanismes du jeu de l’acteur en vue d’une composition d’un personnage, d’un masque de soi-même. L’art-thérapie ajoute à l’art le projet de transformation de soi-même.

Musicothérapie

Musicothérapie active – Il s’agit d’un travail sur la communication non verbale. Le principe est l’ouverture de canaux de communication avec des personnes en rupture de communication. C’est un travail sur les productions sonores au moyen de la voix, les percussions ou autres. Le sujet devient créateur et s’exprime à travers la musique et les sons.
Musicothérapie réceptive – Une séance de musicothérapie réceptive associe trois fragments d’œuvres musicales dont l’audition successive constitue trois étapes thérapeutiques : apaisement, détente, relaxation.

Le dispositif mis en place permet à l’activité de se dérouler dans un cadre défini, sécurisant, sans que n’interviennent de jugement de valeur, d’incitation et d’interprétation intrusive.
L’art thérapie contribue à apaiser et métaboliser les souffrances physiques et psychiques par l’expression de la créativité artistique.

• 5. Cliquez sur Désactivez les annonces par centre d'intérêt

Jhl Atherstone Unisex Saddlery Girths - marron All Tailles

Effects of Art Therapy The Case of Personality Disorders cluster B/C
Suzanne Wilhelmina Haeyen
14 mars 2018
ISBN: 978-94-6295-831-9.
The Radboud University Nijmegen
Behavioral Science Institute

Chapter 1 – General Introduction
Chapter 2 – Perceived Effects of Art Therapy in the Treatment of Personality Disorders, Cluster B/C: A Qualitative Study
Chapter 3 – Measuring the Contribution of Art Therapy in Multidisciplinary Treatment of Personality Disorders. The Construction of the ‘Self-expression and Emotion Regulation in Art Therapy Scale’ (SERATS)
Chapter 4 – Development of an Art Therapy Intervention for Patients with Personality Disorders: an Intervention Mapping Study
Chapter 5 – Efficacy of Art Therapy in Individuals with Personality Disorders Cluster B/C. A Randomised Controlled Trial
Chapter 6 – Promoting Mental Health versus Reducing Mental Illness in Art Therapy with Patients with Personality Disorders: A Quantitative Study
Chapter 7 – The Psychometric Properties of the SERATS. A Further Investigation
Chapter 8 – Summary and General Discussion
Chapter 9 – Samenvatting en Algemene Discussie

Chapitre 1 – Introduction générale
Chapitre 2 – Effets perçus de l’art-thérapie dans le traitement des troubles de la personnalité, Groupe B/C : une étude qualitative
Chapitre 3 – Mesurer la contribution de l’art-thérapie dans le traitement multidisciplinaire des troubles de la personnalité. La construction de l’échelle SERATS (Self Expression and Emotion Regulation in Art Therapy Scale)
Chapitre 4 – Développement d’une intervention en art-thérapie pour les patients souffrant de troubles de la personnalité : une étude de cartographie des interventions
Chapitre 5 – Efficacité de l’art-thérapie chez les personnes atteintes de troubles de la personnalité Cluster B/C. Un essai contrôlé randomisé
Chapitre 6 – Promouvoir la santé mentale par opposition à réduire la maladie mentale dans l’art-thérapie chez les patients atteints de troubles de la personnalité : Une étude quantitative
Chapitre 7 – Les propriétés psychométriques du SERATS. Une enquête plus approfondie
Chapitre 8 – Résumé et discussion générale
Chapitre 9 – Samenvatting en Algemene Discussie

Pour lire la thèse, cliquez sur l’image

Rémunération de l’art-thérapeute


En ce qui concerne la rémunération de l’art-thérapeute, un/e art-thérapeute titulaire d’un titre inscrit au RNPC (ou validé par la CPNE) est rattaché/ée au Coefficient 279 en début de carrière, 283 en fin.

Convention collective – HOSPITALISATION PRIVEE

Cependant, la certification professionnelle d’art-thérapeute (RNCP) est de Niveau II.
Pour le Master, elle est de Niveau I.

Pour tous les étudiants, lorsqu’une école (RNCP) vous vend, un niveau Master c’est faux.
La formation universitaire dispense un diplôme professionnel équivalent au (RNCP) et un diplôme de recherche pour aller vers un doctorat. Le statut du Master en art-thérapie est celui de cadre.

La plupart du temps, La profession est liée à la fonction de Technicien :

« Niveau technicien

Article 91.2.2.1 bis, niveau I : emploi consistant à exécuter et/ou élaborer une ou plusieurs opérations ou tâches. Celles-ci s’effectuent, sous contrôle de l’employeur ou d’un personnel hiérarchiquement supérieur (agent de maîtrise ou cadre),

En outre, ces tâches doivent répondre à des exigences de technicité et de conformité impliquant une formation sanctionnée par un diplôme correspondant au niveau III ou IV de l’éducation nationale. De même qu’une expérience professionnelle équivalente d’au moins 3 ans dans la spécialité est souhaitable.

Le titulaire du poste est amené à exécuter des prescriptions médicales et des soins, sous le contrôle de l’autorité médicale. De plus, il participe, en raison de ses compétences et sur le plan technique, uniquement à la réalisation d’examens ou de traitements médicaux.

Le coefficient 279 est maintenu pour la rémunération de l’art-thérapeute.

Le coefficient 283 est maintenu et les conditions d’accès à ce coefficient intermédiaire sont : le technicien doit mener à son terme une ou plusieurs actions de formation complémentaire en lien avec son emploi repère d’au minimum 180 heures.

Ces formations sont réalisées à l’initiative du salarié ou de l’employeur. Par ailleurs, dans tous les cas, elles devront faire l’objet d’un accord de prise en charge par les dispositifs de financement de la formation professionnelle. Le plan annuel de formation de l’entreprise peuvent les prévoir.

Afin de prendre en compte les évolutions des niveaux de diplômes, induites par l’uniformisation de certains diplômes au sein de l’Union européenne, et notamment ceux relatifs aux soins apportés à la personne, les partenaires sociaux ont souhaité, au sein du niveau technicien, différencier le technicien du technicien spécialisé. »

Le salaire mensuel brut d’un technicien, au début de sa carrière, est donc de 1945 €, brut annuel 24666€. En fin de carrière, son salaire mensuel brut sera de 1973